Do It Yourself #2 : Cette année on adopte le furoshiki

Fou-ro-chi-qui-quoi ? Hein ? Vous ne connaissez pas (encore) l’art du furoshiki ? Cet article tombe à pic ! C’est LE bon geste à ajouter à votre liste déjà bien remplie de bonnes résolutions écoresponsables. 

Le furoshiki ou l’emballage cadeau zéro déchet

Finie la poubelle qui déborde à Noël d’un monticule bariolé de papiers en tout genre. À la trappe le fameux choix existentiel entre “Est-ce-que j’ouvre le papier délicatement en prenant le temps de sourire même si je sais pas si ça va me plaire ?” ou “Vas-y, je déchire tout vite, j’aime pas trop les surprises et puis comme ça on passe à table après !”. 

Terminé tout ça, on vous dit. 

On est dans une période où le “slow” à la côte. Slow food, slow life, slow, slow, slow, pour peu on a presque la musique de La Boum qui résonne et on se prendrait presque pour Sophie, la coupe de cheveux en moins.  

Cette année, on prends le temps et on mise sur la nouvelle tendance chic, originale et écologique du furoshiki. 

Tradition japonaise et tendance récup’ 

Le furoshiki est un carré de tissu que les japonais utilisent pour transporter ou emballer toutes sortes de choses. Le mot vient de la contraction de “furo” qui signifie “bain” et de “shiki” qui veut dire “cérémonie”. En effet, à l’époque les japonais enveloppaient leurs vêtements lorsqu’ils allaient aux bains publics. Tombé en désuétude, le furoshiki fait son grand retour depuis quelques années. 

pastedGraphic.png

Au choix, vous pouvez acheter l’un des tissus traditionnels japonais prévu à cet effet ou récupérer du tissu directement dans vos placard ! Ouvrez l’oeil, vous pouvez piocher parmis vos draps, taies d’oreillers, rideaux, nappes, foulards, ou tout ce qui vous inspire ! L’important est de choisir un tissu dans lequel on pourra découper un carré, et selon l’usage, on privilégiera un tissu assez résistant. 

D.I.Y. Furoshiki-Chic

Pour notre Furoshiki-Chic (à prononcer à voix haute pour se mettre à danser), partons sur une taille standard de 80 x 80 cm. 

Vous avez donc trouvé un tissu incroyable, canonissime et jeté votre dévolu dessus ? Chouette, on peut commencer. 

Armé de ciseaux et de fil à coudre assorti, on découpe donc notre fameux carré. 

Comme on est perfectionniste et qu’on veut que ça dure dans le temps hein, on fera l’effort de faire un ourlet sur les 4 côtés pour bien finir l’ouvrage. 1 cm rabattu fera l’affaire et nous évitera des finitions hasardeuses. 

Et voilà, c’est fait. 

Comme il s’agit du Do It Yourself le plus court de l’histoire du web, on vous propose de réitérer le processus avec un autre carré de la même dimension. 

Vous aviez galéré à trouver le premier tissu parfait ? Re-be-lo-te. Mais c’est pour la bonne cause, et surtout pour pouvoir atteindre le chic absolu en misant sur un double tissu recto verso. Pensez raccord de couleurs, accord de motifs, ou combinaisons de matières, comme dirait une certaine Christina ! 

Une fois votre Furoshiki-Chic assemblé, il ne reste plus qu’à vous exercer aux différentes techniques de pliage et comme on est sympa, on a retrouvé le lien officiel mis à disposition par le gouvernement japonais.
Ne me remerciez pas, c’est CADEAU ! 

pastedGraphic_1.png

Bisou, 

Un D.I.Y. signé Caro 

Caroline est directrice artistique freelance pour Aïtana Design et passionnée de tendances ! Pendant un an, elle prête sa plume à Marine avec des articles D.I.Y. pour contribuer à Votre Plus Beau Jour :)